Par 

Bonjour,

On continue de considérer que le pissenlit par exemple est une « mauvaise herbe », alors que c’est un incroyable cadeau de la nature.

Le pissenlit est avant tout une plante multicasquettes sympathique.

Cadeau

Enfant, ce sont les pissenlits qui ont composé notre premier bouquet cueilli (illégalement) puis offert à notre maman.

 

Séduction

Jeune fille, ce sont les pissenlits qui ont servi à tresser vos premières couronnes de fleurs.

 

Baptême de l’air

Il faut parler des fabuleux parachutes du pissenlit. Même adulte, je ne résiste jamais à la tentation de les souffler.

Saviez-vous que ces parachutes sont les fruits du pissenlit ?

 

En salade

Les feuilles dentelées du pissenlit sont parfaitement comestibles avec un filet d’huile d’olive ou un peu de citron. Elles contiennent du bêtacarotène, de la lutéine et de la zéaxanthine. C’est donc un accompagnement diététique pour votre repas.

 

En tisane

Si vous faites sécher les feuilles dans un endroit sec, vous pourrez facilement les préparer en tisane.

Certes, elle a un goût amer… mais c’est ce qui fait son intérêt.

L’amertume encourage la production de bile. Elle est aussi favorable au foie qui filtre le sang, détoxifie l’organisme et contrôle les besoins en énergie.

 

Excellent diurétique

L’autre intérêt du pissenlit est d’être diurétique.

Il permet donc de réduire la pression dans les artères (si vous faites de l’hypertension), de traiter les problèmes de rétention d’eau (pieds gonflés, jambes lourdes).

Pour préparer une tisane de feuilles séchées de pissenlit, mettez 30 g de feuilles dans ½ litre d’eau chaude (à boire 3 fois par jour).

 

Racine de pissenlit

Pour une efficacité maximale, utilisez la racine du pissenlit.

Traditionnellement, la racine de pissenlit était très réputée en cure de printemps.

Elle se consommait en décoction (bouillie dans l’eau), en teinture-mère (marinée dans l’alcool), ou même séchée.

 

En apéritif

Les fleurs ébouriffées du pissenlit peuvent servir à concocter un petit vin maison.

Faites preuve d’ingéniosité, autrement la préparation va ressembler à une longue séance de « il m’aime un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout ».

...

Bien à vous,

Eric Müller

Source : santenatureinnovation

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here