un homme porte sa mère

Un homme à Taiwan a été l’objet d’une vaste couverture médiatique après avoir été repéré portant sa mère comme elle le faisait probablement quand il était jeune.

Quelqu’un a pris une photo de Ting Tsu-chi, âgé de 60 ans, à Chi Mei Medical Center à Tainan, dans le sud de Taïwan, portant sa mère à l’hôpital en 2012. Il l’avait enveloppée dans un grand morceau de tissu dont il avait noué les extrémités autour de son cou. La photo est devenue virale peu de temps après, d’après le Taipei Times .

Ting est un enquêteur à la retraite du ministère de la Justice de la branche Tainan. Selon ses anciens collègues, la photo de Ting portant sa mère n’est pas une surprise pour eux, car il l’avait toujours montré une dévotion filiale à sa mère. Afin de prendre soin de sa mère, il a de même refusé une promotion qui l’aurait obligé de déménager à Taipei, dans le nord de Taiwan.

Après que la photo a été largement diffusée sur Internet, il a dit qu’il n’est pas un aussi bon fils que ce que les gens pensent. « Je ne suis pas un fils aussi dévoué et honorable comme ce qui est écrit dans les rapports de presse et je suis désolé d’avoir fait la couverture médiatique au cours des derniers jours », a-t-il dit.

Ting a pris sa retraite anticipée en 2007 pour prendre soin de sa mère qui souffre d’une maladie cardiaque et d’hypertension artérielle. Elle nécessite des soins 24 heures sur 24. Le père de Ting est décédé en 2007.

Il a également expliqué pourquoi il portait sa mère dans un linge. Comme sa mère s’était fracturé la jambe, il était inquiet qu’elle puisse être mal à l’aise dans un fauteuil roulant. « Ce n’était pas trop pénible de transporter ma mère pendant quelques minutes, alors je l’ai fait », a-t-il dit.

« C’était la première fois que je portais ma mère à l’aide d’un morceau de tissu et c’est aussi la dernière fois. À l’avenir, je vais appeler une ambulance pour l’emmener à l’hôpital et louer un lit d’hôpital pour elle », a-t-il ajouté.

Une telle humilité et une telle dévotion sont rares de nos jours !

Source: epochtimes.fr

Notez cet article

Laisser un commentaire