La dirigeante d’un groupe anti-confinement en Caroline du Nord a été testée positive pour le coronavirus. Audrey Whitlock, de Reopen NC (son groupe de protestation), a révélé qu’elle avait contracté le virus sans avoir présenté aucun symptôme.

Whitlock n’a même pas pu participer aux deux premières manifestations du groupe de protestation à Raleigh parce qu’elle était en quarantaine après avoir été testée positive au virus trois semaines avant.

responsable de la manifestation anti-confinement

Le groupe, nommé ReOpenNC, protestait contre l’ordre de rester chez soi du gouverneur Roy Cooper.

Whitlock s’est plainte que sa mise en quarantaine « forcée » constituait une violation de ses droits au titre du premier amendement.

Elle a publié ceci sur Facebook:

La vérité est que la société moderne n’a pas été en mesure d’éradiquer les virus contagieux.

Une véritable quarantaine de santé publique devrait avoir lieu dans un établissement médical.

On m’a dit de ne pas me rendre aux établissements d’hébergements publics ou privéscomme le demande le gouvernement, ainsi on m’a privé de mon droit à la liberté de culte du premier amendement.

D’autres ont insinué que si je sortais, je pourrais être arrêté pour avoir enfreint l’ordre de quarantaine.

Elle a déclaré qu’une arrestation dans une situation pareille violerait la loi relative aux Américains handicapés.

Le groupe, ReOpen NC, a déclaré qu’il organiserait des manifestations à Raleigh chaque mardi jusqu’à ce que les restrictions du gouverneur soient levées.

 

Source: 9gag.com

Laisser un commentaire